22 février 2012

Unidos da Tijuca, vainqueur du défilé des écoles de samba du Carnaval de Rio 2012 !

Après deux nuits de folie dans un Sambodrome plein comme un oeuf (et qui aura accueilli plus de 150.000 spectateurs dans son enceinte remodelée tout récemment), les 13 écoles du groupe Spécial attendaient avec une grande anxiété la fin de journée de ce mercredi des Cendres, synonyme de révélation du nom de l'école de samba qui allait l'emporter, après plusieurs heures d'un long travail d'épuration des votes des jurés (suivant un système de notations complexe et qui ressemble assez à celui qui a cours dans le patinage artistique).

Le nouveau Sambodrome et ses 75.000 places désormais

Pour ma part, j'ai eu la chance d'assister au défilé du lundi soir, et après avoir dévalé l'avenue avec la sympathique União da Ilha aux sons d'un hymne hommage au...Royaume-Uni (JO de 2012 obligent), j'ai apprécié le spectacle magique fourni par quatre des plus grandes écoles que Rio (et donc la planète ;) ait enfanté : Salgueiro, sa bateria Furiosa et sa muse de char...seins nus, Mangueira et une Beth Carvalho en pleine(s) forme(s), Unidos da Tijuca, son carnavalesco Paulo Barros toujours barré (mais avec un défilé un ton au-dessous des années précédentes, me semble t-il) et sa rainha de bateria bionique, Gracyanne Barbosa, et Grande Rio, et un beau samba-enredo dédié à la superação (au dépassement de soi, beau symbole pour une école qui avait énormément souffert de l'incendie qui avait brûlé la grande partie de ses fantasias en  2011).

Le Sambodrome, tel qu'en lui-même

La Bateria Furiosa de Salgueiro

Cachez ces seins...

Beth, a madrinha do samba

Très beau char d'Unidos da Tijuca

Gracyanne...gracieuse ?

Le char fumant de Grande Rio

Une première tendance avait été donnée dès mardi, avec le Prix d'Or remis par les journalistes du Globo (qui est au Carnaval ce que les Golden Globe Awards sont aux Oscars) à la belle et traditionnelle Unidos da Vila Isabel, l'école de coeur du grand sambista Martinho da Vila, qui aura enchanté les foliões présents dans Sapucai avec un superbe samba-enredo en hommage à un pays frère (et ancienne colonie portugaise), l'Angola.

Vila et l'Angola

Mais finalement, et après un combat très serré contre cette même Vila Isabel (qui termine finalement 3ème), mais aussi Salgueiro (la vice-championne) et Beija-Flor (3ème), c'est...Unidos da Tijuca qui l'emporte cette année ! Après avoir déjà été titrée en 2010 (pour la première fois en 70 ans !), puis flouée l'année dernière au profit de Beija-Flor, c'est avec un défilé qui honorait le grand chanteur du Sertão Luiz Gonzaga -mais que j'ai jugé pour ma part moins réussi qu'en 2011, que Unidos da Tijuca vient trôner tout en haut de la hiérarchie des écoles de samba, portée par son mentor carnavalesco (l'équivalent du directeur artistique) Paulo Barros, et ce pour -seulement- la 3ème fois de son histoire !

Et voici un extrait de la Comissão da Frente de Unidos da Tijuca (encore une fois très originale) :


Et quelques photos prises sur le vif, par votre serviteur, du défilé d'Unidos da Tijuca, championne du Carnaval 2012 !!

Comissão da frente : très réussie ! 

Premier char lunaire...

Les bahianaises de Tijuca

Bateria, onibus e cia

Les poissons du rio São Francisco 
Les maisons colorées du Sertão

Bravo à l'école du quartier de Borel, que nous avions visité pour un ensaio voici quelques semaines (le moment avait été formidable, avec une photo sympathique en compagnie de Robocop-Gracyanne) ! C'est une nouvelle fois la victoire de l'audace et du show (qu'incarne parfaitement les tijuquenses) contre la tradition que représentent les écoles comme Vila Isabel ou Mangueira. Cela démontre toute la vivacité et la modernité de ce spectacle vivant, certainement le plus beau au monde, et qui fait battre le coeur d'une ville et d'un pays des mois durant.

11 commentaires:

Anonyme a dit…

MERCI pour ce reportage en images colorées qui illumine cette matinée bretonne, assez pluvieuse ;-)
J'avais eu la chance d'applaudir Unidos da Tijuca en 2010 et suis très contente de leur victoire en 2012. Bonne continuation ! Carole

Noémie a dit…

Très bien cet article. Et tes photos sont superbes. Ca donne un bon aperçu !! Tip top !
Merci pour ton reportage !
A bientôt
Noémie

Caroline a dit…

Super on croit y être ...enfin la chaleur en moins !!!!

Antony Dumas a dit…

Merci beaucoup pour vos compliments, qui me vont droit au coeur ! :) Beijos !

Anonyme a dit…

BRAVO SUPER CA DONNE ENVIE DE VOIR CA EN DIRECT LIVE WWW.PREPSUN.COM

Anonyme a dit…

a oui j oublier www.prepsun.com
ces un nouveaux concept de parasol carioca que je vais tacher de distribuer a rio dans un premier temps alors monsieur dumas ci vous avez des contact esiter pas a me contacter mousska2001@yahoo.fr merci cordialement

Jean-Pierre Guis a dit…

Merci pour ce reportage et ces belles photos. Le jury n'a-t-il pas rattrapé ainsi sa "bévue" de l'année dernière ?

Antony Dumas a dit…

Oui, Jean-Pierre, c'est clairement une forme de compensation, tant Unidos da Tijuca avait été "volé" de son titre l'année dernière !

SSF a dit…

Pour ceux qui veulent participer et même défiler au carnaval de Rio, je vous conseille l'agence SUPPORTER SANS FRONTIERES

thomas a dit…

Merci pour votre article. J'écrivais une rétrospective du carnaval et ça m'a bien servi!

Antony Dumas a dit…

Merci Thomas! Heureux de voir que ce blog continue à être utile :)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...