02 juillet 2011

Les 10 plus laids (et les plus beaux) monuments architecturaux de Rio !

Que Rio soit une ville absolument fantastique pour ce qui concerne son site naturel ("abençoado por Deus", disent les brésiliens, traduire "béni des dieux"), c'est un point sur lequel tout le monde s'accorde. Le grand écrivain autrichien Stefan Zweig, qui finira sa vie entre Rio et Petropolis, n'est pas le moindre de ses admirateurs, lorsqu'il écrit que "Il n'y a pas de ville plus belle au monde, et aucune n'est aussi inépuisable et inextricable...La mer a formé des zigzags étranges de ses côtes et la montagne a dressé des écrans prodigieux...Partout où se pose le regard à Rio, il est émerveillé." 


Rio de Janeiro, côté pile...

En revanche, la question du legs de l'homme en matière architecturale dans notre Cidade Maravilhosa est pour le moins...contestée. Entres immeubles d'habitation hideux construits à la va-vite, en particulier lors de la décennie d'or de Copacabana (les années 1960), édifices publics au style éminemment douteux (que dire par exemple de la tour Correios qui défigure -c'est vrai que ce n'est pas la seule...- la plus grande avenue de la ville, la Presidente Vargas ?), ou immeubles de bureaux laids et sans aucune cohérence stylistique (voir par exemple les quelques barres atroces qui polluent les alentours de la Praça Maua), force est de constater que les architectes cariocas n'ont pas fait preuve au cours des décennies passées d'une grande inspiration !

...et côté face, l'hideuse Praça Maua

Pour évaluer l'étendue des dégâts, le supplément carioca de l'excellent newsmagazine Veja (qui répond logiquement au doux nom de Veja Rio) a ainsi demandé à trente architectes de la ville (exercice expiatoire s'il en est ;) d'établir la liste des 10 monuments les plus laids de Rio. Le résultat de l'enquête, accessible ici, présente en effet quelques spécimens particulièrement redoutables de mochetés architecturales, mais met au pilori d'autres constructions qui selon moi ne font pas partie des "horreurs" en béton de la ville. Ainsi s'il n'est pas difficile de détester le New York City Center -et sa grotesque réplique de la Statue de la Liberté, cet immense shopping mall qui trône sur la fameuse Avenida das Americas, à Barra da Tijuca, ou si l'on ne peut être qu'en phase au moment de vouer aux gémonies la Catedrala Municipal et sa forme pataude de Flanby géant retourné, on pourra contester la présence dans ce flop 10 du Sambodrome, qui a le mérite d'être esthétiquement cohérent et très fonctionnel, ou encore de la Cité de la Musique, dessinée par l'architecte français Christian de Portzamparc, aux lignes aériennes plutôt réussies...ouvrage qui plus est n'est même pas encore terminé !

New York City Center, ouh que c'est laid ! 
Catedrala Municipal, pourtant très majestueuse à l'intérieur...

Le Sambodrome...bon ok c'est en plein défilé, ça valorise le béton...
La Cidade da Musica, moi, j'aime bien...

Et puis tout de même, il existe également quelques bâtiments plutôt réussis à Rio ! Veja Rio offre ainsi le contrepied aux quelques horreurs décrites ci-dessus (tiens il y a aussi le sinistre obélisque -qui a depuis perdu sa passerelle- qui trône au bout d'Ipanema, et mérite sans conteste sa place dans ce top de la laideur) en proposant un classement des oeuvres architecturales les plus réussies de la ville, et ça se passe ici. Là encore, de mon modeste point de vue, le résultat est assez contestable : autant on peut s'accorder sur la beauté du Théâtre Municipal, récemment rénové, la magnificence du Copacabana Palace ou l'élégance des Arches de Lapa, autant s'extasier sur le quelconque Parque Guinle ou promouvoir l'esthétique très ringarde de l'Edificio Biarritz ne me semble pas faire trop de sens...

Le Théâtre Municipal, très inspiré...de l'Opéra Garnier
Superbe Copacabana Palace
Les Arches de Lapa...sans le fameux "bonde"
Parque Guinle, ouais, un parc quoi...
Immeuble Biarritz, sur Flamengo : art-déco, so what ?

Qu'en dites-vous ? Quels sont pour vous les plus belles réussites et les plus gros échecs de Rio de Janeiro en matière architecturale ?


9 commentaires:

Chris a dit…

Rio is like any other big city, no more no less. It has its good points and its bad points, its fine buildings and its ugly ducklings, its architectural gems and its pink elephants. Interesting to note from what you say that when monstrosities were going up in the 1960s in European cities, they were also going up in Rio. Plus ça change...

Antony a dit…

You're absolutely right Chris. The only thing is that, even more than in our european cities, the buildings in Rio are getting old very fast...
Thanks for your message ;)

Thierry a dit…

Le laid n'a pas d'âge - exactement comme le beau. Ce qui fait la beauté d'une ville pour moi, c'est d'abord son mouvement - sa capacité à évoluer. Autrement dit, je préfère une ville adolescente, même avec un peu d'acné, comme RDJ, à une vieille dame très digne et tirée de partout, comme…

Que celui qui s'est fait tatouer la basilique de Montmartre me jette la première bière !

Davidikus a dit…

Cet article m'intéresse particulièrement car j'avais trouvé que l'architecture à Rio était particulièrement réussie, dans son ensemble.

Le sambodrome me paraissait particulièrement réussi ; je n'ai rien contre la cathédrale, qui est certes un peu datée mais intéressante. La Cité de Portzamparc n'est pas mal du tout & les bâtiments de Niemeyer à Niteroi (certes en "grande banlieue" de Rio) forment un ensemble architectural unique au monde.

Il y a surtout de très nombreux bâtiments art déco, modernistes, de Niemeyer et d'autres qui méritent toute notre attention.

Je pense très sincèrement que le capital architecture de Rio est très supérieur à celui de Londres où j'habite en ce moment.

http://davidikus.blogspot.com/
http://www.davidranc.com

RNiac a dit…

Pour moi, plus que ses Monuments qui n'ont rien de plus ni de moins que les autres ailleurs, c'est le site qui fait essentiellement la beauté de Rio. Unique au monde. Avec des points de vues en-veux-tu-en-voilà comme s'il en pleuvait... C'est tout. Pris individuellement, les Monuments, rien qui casse les briques quoi!

Blog Trotter a dit…

Le plus grand artiste restera toujours la Nature! Autant je ressens des frissons devant le Pão de Açucar, autant j'ai du mal à trouver une quelconque beauté au Copacabana Palace...
la seule exception est pour moi le Maracanã, où le béton est imprégné d'une histoire qui résonne très fort en moi ;)
Sinon, je confirme, prendre le Sambòdromo en plein défilé, "y a triche"!

Antony a dit…

Merci pour chacune de vos contributions ! Elles reflètent bien la diversité de points de vue que l'on peut avoir sur l'architecture carioca ;)

Kevin a dit…

J'arrive un peu tard pour participer à cette discussion mais... je trouve l'Immeuble Petrobras au "centro" absolument hideux... C'est peut être la laideur de la cathédrale qui l'a éclipsé!
Je passais devant tous les jours pendant deux ans, et la question qui me revenait à chaque passage et me revient encore aujourd'hui est: "qui a bien pu faire ça?". Ça méritait d'entrer dans le top 10 quand même:

Antony a dit…

Merci Kévin pour ton message...même si je n'ai pas la même opinion que toi (pour une fois ;) sur l'immeuble Petrobras (oeuvre de l'incontournable Niemeyer) : j'aime beaucoup celui-ci, qui parait-il est super agréable à habiter (grâce aux ingénieux "puits de lumière" qui le structurent).
Ah, les goûts et les couleurs ! :)

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...