28 avril 2010

L'économie brésilienne accélère en 2010 !

Alors que nos économies européennes dépriment et redoutent des faillites en série pour plusieurs états de la zone Euro, les économies émergentes semblent avoir déjà digéré la crise financière ("la crise, quelle crise ?") et affichent des performances insolentes. Après la Chine qui a annoncé récemment un trend de croissance de plus de 12% en 2010 vs 2009 (faisant craindre des risques de surchauffe et d'inflation), c'est notre bon Brésil qui fait feu de tout bois : ainsi, le premier trimestre 2010 aurait vu l'économie brésilienne croître de 2,5 à 3% vs la même période en 2009, dépassant allègrement les prévisions initiales qui tablaient sur un bon 1,5%. Le pays, qui a retrouvé le chemin de la croissance dès le 2ème trimestre 2009, est porté par la vigueur de plusieurs secteurs-clés, comme l'automobile (+21% Q1 2010 vs Q1 2009), la production de papier (+20%) ou la production électrique (+12%). La contrepartie de cette croissance soutenue (qui devrait néanmoins ralentir dans les prochains trimestres, puisque les économistes s'entendent pour tabler sur une croissance totale en 2010 un peu supérieure à 6%) est une inflation là aussi plus élevée que les prévisions, avec une révision de celle-ci à 5,4% pour l'année en cours. Autre élément-clé, les importations ont considérablement augmenté en ce premier trimestre 2010 vs 2009 (+48%), signe de l'appel d'air causé par la croissance de la consommation intérieure, qui attise les convoitises des investisseurs étrangers, et par ricochet font apprécier le real, qui est à des niveaux historiques de change (1 € vaut 2,26 R$ aujourd'hui contre 3,20 il y a moins d'un an !). C'est bon pour les industriels français (je pense à mes "mécènes" de l'automobile ;), mais c'est moins bon (très égoïstement) pour notre pouvoir d'achat, nous qui sommes payés (je veux parler de ma tendre épouse là ;) pour -bonne- partie en euros !
Bravo au Brésil, donc, encore une fois, même si deux points noirs persistent à mes yeux : le fort endettement des ménages brésiliens, qui peut faire craindre un scénario à la "tropical subprime", et une redistribution de ces richesses nouvellement créées qui continue à être erratique et injuste...

8 commentaires:

Jean a dit…

Le Brésil qui fait "feu de tout bois avec +20% production de papier"... à ce train là ils vont nous faire cramer ce qu'il reste de la forêt amazonienne ces cons là ;-)

Merci pour ce petit briefing éco-nomique. C'est bon de savoir qu'on a une chance de danser la samba plutôt que le Ta Ge en 2030.

Antony a dit…

C'est bien possible : ils ont décidé de construire une méga-centrale hydraulique en plein milieu de l'état du Para, Amazonie (ça va déboiser sec), et en 6 mois les producteurs de Soja pourris jusqu'à l'os ont fait disparaître l'équivalent du département de la Loire (Ma Loire ! :))
Hors de question de bouger le popotin sur des airs de faces de citron !! :) Viva Brasil !! :))

Anonyme a dit…

De retour après ma vision de Paraty, je te donne un lien pour ton information, sur l'Eldorado de la France au Brésil, qui confirme la bonne santé du pays.
Pour info le R$ était à 3.60 début 2004 quand je me suis installé et investi dans une entreprise brésilienne, il est resté de juin 2004 à Octobre 2008 sur un taux de change de 2.50, avant de revenir pour une courte période de 3 mois durant la crise financière aux alentours de 3.00 R$ pour 1€.
Il ne passera pas la barre des 2.10la Banco Central ayant un plan pour éviter ce scénario qui mettrait en péril les exportations du pays, bien qu'en 2000 nous étions sur une parité de 1.80R$ pour 1€.
Bonne lecture.
http://www.lexpansion.com/economie/actualite-economique/bresil-l-eldorado-francais_229554.html

Antony a dit…

Merci pour le lien, j'avais déjà pris connaissance de ce papier de L'Expansion.
J'ai regardé l'évolution du cours du Real à 7 ans (ici : http://fr.loobiz.com/graphique/euro+real). Le real est aujourd'hui à sonniveau historique depuis 2003. L'Euro n'a jamais été en-dessous de 2,5 R$ sur la période, sauf auijourd'hui. Et au vu du séisme de la zone Euro, je crains que la baisse de notre monnaie ne soit pas terminée...

Benoit a dit…

Aie ! Moins 30% de pouvoir d'achat en un peu plus d'un an !
C'est comme pour les anglais qui sont venu s'installer peinard en France... Ils rentrent au pays ! Je ne vous le souhaite pas !

simonet a dit…

Salut Antony!
Merci pour tes infos,
J'ai une question: que penses tu de l'évolution de la relation entre l'euro et le réal brésilien?
Penses tu que la parité soit possible dans l'avenir?
Merci encore pour ton attention,
A bientôt,
Jo

simonet a dit…

Salut Antony!
Merci pour tes infos,
J'ai une question: que penses tu de l'évolution de la relation entre l'euro et le réal brésilien?
Penses tu que la parité soit possible dans l'avenir?
Merci encore pour ton attention,
A bientôt,
Jo

Antony a dit…

@Simonet : Merci de tes compliments ! Pour te répondre, non je ne crois pas à la parité € / R$, car je pense que les autorités brésiliennes (et en particulier la banque centrale) vont intervenir pour "refroidir" l'économie (remontée des taux d'intérêts...) qui est limite en suchauffe ! Et puis parce que j'ose espérer que le coeur de la tourmente autour de notre bon € est derrière nous !

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...